Jeunes travailleurs : pour une redynamisation du mouvement syndical mondial.

Cette génération a été la plus durement touchée par la crise économique mondiale. Les possibilités de travail décent se font de plus en plus rares et de nombreux emplois de qualité ont été remplacés par des emplois précaires sous couvert d’auto-entreprenariat.

Cette tendance, combinée avec la réduction d'emploi du secteur public, perturbe le renouvellement du mouvement syndical et sa capacité d'adaptation aux nouvelles formes de travail de l’économie mondialisée, les syndicats ayant de plus en plus de mal à organiser les jeunes travailleurs.

Les Perspectives sociales mondiales de l'emploi de l'OIT en 2015 estiment que seulement 14% des travailleurs auront accès à un contrat permanent dans les pays à revenu intermédiaire alors que 75% des travailleurs auront un emploi temporaire, informel ou indépendant. La situation serait encore pire dans les pays à faible revenu.

LECTURES INDISPENSABLES

Les jeunes travailleurs au sein de nos syndicats affiliés, représentés par l'ISP, luttent pour:


  • un accroissement des possibilités offertes aux jeunes dans le secteur public

  • organiser les travailleurs précaires qui pourraient ne pas rentrer dans le cadre des modèles traditionnels

  • renforcer les leaders de jeunes travailleurs au sein de nos organisations

  • défendre l'accès des jeunes à des services publics de qualité, à l'éducation et à la formation professionnelle


Nous disons stop au cliché « les jeunes sont l’avenir », les jeunes sont le présent, ils doivent, dès aujourd’hui, faire partie intégrante de notre mouvement !

Les luttes des jeunes

aux quatre coins du monde

43 %

des travailleurs de moins de 24 ans dans l'UE ont un contrat à durée déterminée

1/4 des employeurs publics

disposent d'un processus officiel pour passer d'un contrat temporaire à un contrat à temps plein

80 %

des jeunes travailleurs africains sont dans l'économie informelle

Inscrire les jeunes travailleurs au cœur de notre mouvement.

Tout au long de l'histoire de notre mouvement, les jeunes ont été l'avant-garde de notre activisme et de nos victoires.

Mais de plus en plus, ces jeunes travailleurs sont poussés vers des formes d'emploi contre lesquelles les syndicats se sont toujours battus avec acharnement : contrats à court terme, sans horaires fixes, assorti de mauvaises conditions de travail, le tout bien souvent déguisé en " auto-entreprenariat ".

Les coupes de budget dans les services publics ont augmenté les coûts de l'éducation, des soins de santé et des transports pour les citoyens, tout en réduisant drastiquement les opportunités d'emploi pour les jeunes et par conséquent la capacité des syndicats à recruter de jeunes militants.

Suite à ces décennies de discours politiques néolibéraux, beaucoup de jeunes ont une mauvaise compréhension voir aucune compréhension des raisons d’être des syndicats. Il nous appartient de changer cela.

Rosa Pavanelli Secrétaire Générale, Internationale des Services Publics

"Les dirigeants de mon syndicat ont fait confiance aux jeunes travailleurs du mouvement de protestation étudiant. Maintenant si nous voulons un avenir pour le syndicalisme, nous devons suivre leur exemple audacieux."

Le taux de roulement élevé des ressources humaines engendré par le travail temporaire rend le développement d'organisations syndicales de plus en plus difficile. En maintenant les jeunes travailleurs dans une position précaire, les employeurs accroissent leur contrôle et découragent la syndicalisation ou la dénonciation de problèmes sur le lieu de travail.

Conséquemment, bon nombre des travailleurs les plus vulnérables, et vivant dans les pires conditions, sont laissés sans représentation et sont peu disposés à s'organiser par crainte de risquer leurs perspectives de carrière.

Ce système récompense l'intérêt personnel et sape la capacité des syndicats à recruter des membres, à renforcer son pouvoir et à construire de l’intérêt collectif.

Pour relever ce défi nous devons clairement emporter l'adhésion d'un plus grand nombre de jeunes travailleurs dans notre mouvement : pour cela, nous devons les aider à réaliser la force de leur nombre et leur prouver notre pertinence en améliorant leurs conditions de travail.

  • En 2016, l'ISP a adopté une nouvelle stratégie de renforcement et de consolidation des capacités des jeunes dirigeants syndicaux afin qu'ils puissent acquérir autant de connaissances, d'expérience et de leadership que possible.

  • En novembre 2017, le congrès de l'ISP a pris la décision de doubler le nombre de représentants de jeunes travailleurs siégeants au Conseil exécutif et d'en présenter un au Comité directeur.

Notre mouvement doit s'adapter aux changements du marché du travail et veiller à ce que les jeunes travailleurs demeurent une partie intégrante de nos syndicats.

Ces deux décisions reconnaissent aux jeunes travailleurs l'importance de leurs contributions, par leurs idées et leurs propositions concrètes, afin de mieux répondre aux nouveaux défis du monde du travail et d'accueillir davantage de jeunes travailleurs au sein du mouvement.

Nos actions?

Nous défendons les jeunes travailleurs contre la dégradation générale des conditions de travail et nous renforçons leur implication au sein de nos organisations.

Doter les jeunes travailleurs de nouvelles compétences

L'ISP organise des ateliers de formation et des projets de renforcement des capacités pour les jeunes dirigeants syndicaux du monde entier.

Encadrer

Nous encourageons les programmes de parrainage entre les dirigeants syndicaux expérimentés et les jeunes travailleurs.

Augmenter la participation des jeunes travailleurs

Nous nous battons pour qu'au moins 30% des participants à nos activités soient de jeunes travailleurs.

Former

Nous finançons des recherches sur les tendances du travail des jeunes et en partageons les résultats et meilleures pratiques.

Représenter

Nous portons la voix et les revendications des jeunes travailleurs auprès de l'Organisation Internationale du Travail et autres instances de délibération mondiales.

Mettre en réseau

Nos conférences et événements contribuent à mettre en contact les jeunes travailleurs et à renforcer leur pouvoir collectif.

Demba Karyom Fédération des Syndicats du Secteur Public du Tchad (FSPT)

"Je suivrai les traces de ceux qui ont déjà parcouru le chemin et j'avancerai avec eux."

Demba est assistante juridique au ministère de la Justice du Tchad. Par son travail, elle aide les victimes d'abus, de viols et de mauvais traitements à obtenir justice. Elle est également l'une des meneuses du mouvement de la jeunesse et déléguée syndicale.

Video

Tchad - En tant qu'assistante juridique publique pour les victimes de viol et d'abus, Demba utilise la loi pour lutter contre les injustices - tout en luttant pour maintenir son espoir.

Justice - Une Service Public

Passez à l'action !

Vous voulez célébrer la Journée internationale de la jeunesse avec l'ISP et l'ONU ?

Alors contactez le coordinateur ISP des jeunes travailleurs à l'adresse cedric.depollier@world-psi.org et consultez la boîte à outils de l'ONU.

Vous voulez en savoir plus sur la lutte conjointe des syndicats et des jeunes contre le changement climatique ?

Rejoignez la grève mondiale pour le climat. Consultez notre plate-forme de campagne pour plus d'informations.


Vous voulez en savoir plus sur vos droits au travail ?

Consultez les principales normes de l'OIT qui vous protègent.

Vous avez des informations sur un employeur qui ne respecte pas les droits des jeunes travailleurs ?

Faites-nous part de ces informations.

Vous voulez en savoir plus sur les travaux des syndicats et du BIT concernant les défis futurs posés par les nouvelles formes de travail?