Des personnels de secours et d’urgence bien formés et bien équipés devraient être là, prêts à vous aider en cas d'urgence.

Les secouristes exercent les métiers parmi les plus risqués au monde.

Quand une catastrophe frappe, ils bravent tous les dangers.

Nous devons valoriser leur travail que ce soit en période d'urgence ou non. Les services d'urgence doivent être bien financés et les équipes doivent bénéficier de formations, d'équipements et de conditions de travail de qualité. Malheureusement, ce n'est pas toujours le cas dans beaucoup de pays du monde.

Les secouristes ont souvent l'interdiction de se syndiquer en conséquence de quoi ils peuvent difficilement négocier de conventions collectives avec leurs employeurs. Cela les laisse sans protection et mal préparés pour défendre leurs droits, alors même que nous leur demandons de risquer leur vie pour sauver les nôtres.


Reina Aoki : Avec Jichiro et JPSU, L'ISP a apporté son soutien aux secouristes japonais dans leur lutte pour leurs droits en portant récemment leur cas devant les organes de contrôle de l'OIT.

"En tant que secouristes Japonais, nous sommes privés des droits syndicaux essentiels ce qui impacte notre sécurité lors de nos interventions pour sauver des vies."

Le changement climatique augmente considérablement le nombre d'événements météorologiques extrêmes qui causent de véritables désastres lorsqu'ils frappent les milieux urbains.

Avec l'accélération du changement climatique et compte tenu de l'incapacité des gouvernements à limiter significativement les émissions de carbone, les catastrophes seront plus fréquentes et plus meurtrières.

Les secouristes sont appelés à risquer leur vie dans des situations de conflit, y compris lorsque des civils sont pris pour cible et y sont eux-mêmes de plus en plus pris pour cibles. Il est impératif que ces travailleurs/euses bénéficient des protections prévues par conventions internationales de l'ONU.

Les travailleurs/euses et leurs syndicats sont rarement impliqués dans la planification des réponses aux situations d’urgence et leur gestion, alors même que ce sont les équipes de premiers secours qui risquent effectivement leur vie et possèdent des connaissances de terrain approfondies dans ce domaine.

Au niveau mondial, même quand les travailleurs/euses sont pris en compte, l’accent est le plus souvent mis sur les bénévoles et volontaires, faisant fi du rôle vital des équipes de secouristes.

Nous devons alerter la communauté sur l’importance de professionnels bien préparés et entraînés au sein des différents services publics pour pouvoir faire face aux catastrophes et aux situations d’urgence.

Les risques pris pour sauver des vies

Les coupes budgétaires et le sous-financement des services d'urgence alourdissent considérablement le fardeau des équipes de premiers secours et augmentent leurs risques d'accidents et de décès.

88,000 Pompiers/ières

sont blessés dans l’exercice de leur travail chaque année aux États-Unis

6,500 agressions

sur les personnels de secours ont été enregistrés au Royaume-Uni en 2018

132 pays

n’ont toujours pas ratifié la convention 151 de l’OIT qui autorise les fonctionnaires à se syndiquer.

Nous nous battons pour nous assurer que les personnels de secours :

  • Ne seront pas exposés à des risques inutiles pour la santé et la sécurité dans l'exercice de leurs fonctions de sauvegarde de vies et de protection des biens

  • Disposeront des équipements et des formations nécessaires à la protection de la communauté

  • Seront capables, après-crise, de bâtir des syndicats plus forts et plus résilients et de plaider en faveur de services publics de qualité qui soutiennent une société juste et équitable.

Lutter pour les droits des personnels de secours et d’urgence

Nous plaidons auprès de l'OIT pour l'extension des droits syndicaux aux personnels de secours et d’urgence.

Consultez les directives de l'OIT sur les personnels de secours et d’urgence



Préparation aux catastrophes et situations d'urgence

La préparation, l'anticipation et la prévention sont essentielles pour faire face aux urgences.

La meilleure façon de minimiser les pertes et dommages d'une catastrophe est de s'y préparer avant qu'elle ne se produise. Cela aide aussi à la reconstruction. Les travailleurs/euses et les syndicats doivent être activement impliqués dans la planification des secours et le suivi des catastrophes, car notre expertise peut permettre d'assurer la continuité des services en cas d'urgence.

"Avec le changement climatique et les catastrophes, dont la férocité ne cesse de croître chaque jour, qui en découlent, il devient urgent d'accorder une attention particulière aux conditions de travail de ces héros du quotidien" Dheepak Dhital, représentant Népalais auprès des Nations Unies, Genève


Nous soutenons également la préparation à l'échelle communautaire et régionale, comprenant la coordination entre les différentes agences, le secteur privé et les autres parties prenantes concernées.

Faire face aux urgences

Les syndicats doivent jouer un rôle clé dans les plans de reconstruction (ou Build Back Better). Les crises mettent en évidence les faiblesses des systèmes de premiers secours et font apparaître le besoin de syndicats et de services publics de qualité.

Dans l'exercice de leurs fonctions, les personnels de premiers secours et d'urgence font preuve d'un professionnalisme et d'un dévouement à toute épreuve pour sauver des vies et protéger les infrastructures et les biens. Cela démontre leur rôle essentiel dans la prise de décision après une situation d'urgence.

Video

Jamais la nécessité de disposer de services publics de qualité, bien financés, et de systèmes de santé publique solides n'a été aussi évidente. #SafeWorkersSaveLives

Nous, personnels de santé, ne sommes pas des héros ! #Covid19

Nous sommes sur la brèche en cas de catastrophe

Nos affiliés et leurs membres comptent parmi les forces les plus importantes au monde capables de faire face à un nombre croissant de catastrophes.

Nous luttons pour une augmentation d'investissement dans la formation et l'équipement des travailleurs/euses

Nous avons besoin d'équipements et d'outils de sécurité fiables pour que les travailleurs puissent faire leur travail efficacement et sans risque pour leur intégrité physique et ce quelles que soient les situations d'urgence à venir.

Nous défendons le droit des personnels de premiers secours et des services d'urgence.

Faire face aux catastrophes et participer à la reconstruction implique de nombreux travaux à risques, notamment le déblaiement de décombres et la réparation d'infrastructures endommagées.

Nous revendiquons une augmentation des effectifs dans tous les services de secours d'urgence.

Nous avons besoin que ces travailleurs/euses soient prêts à intervenir au moment de la catastrophe - pas après !

Nous refusons un trop grand recours au travail bénévole

Bien que l'appui de bénévoles soit important, des secouristes professionnels bien formés et à plein temps sont essentiels pour intervenir efficacement dans les situations d'urgence.

Nous sauvegardons des services publics de qualité

Dès la catastrophe et ses conséquences passées, nos membres s'emploient au rétablissement d'une situation stable et reconstruisent des services publics encore plus forts que jamais