Le conflit israélo-palestinien causé par l'occupation israélienne de la Palestine "légitimée" par la communauté internationale remonte à 1948. Depuis lors, les besoins humanitaires du peuple palestinien n'ont cessé d'augmenter en raison des mesures restrictives prises par les autorités israéliennes, de l'expansion des colonies israéliennes et du déplacement subséquent des Palestinien.ne.s.

En novembre 2017, le Congrès mondial de l'ISP a approuvé la résolution n° 50 - "Pour un État palestinien indépendant qui offre des services publics de qualité à ses citoyen.ne.s", et plus récemment, le Conseil exécutif de l'ISP EB-156 a adopté la résolution "L'ISP se félicite du cessez-le-feu et demande instamment une action internationale pour mettre fin à l'occupation" lors de sa dernière réunion en mai 2021.

Aujourd'hui, malgré le cessez-le-feu, les familles palestiniennes sont confrontées à d'énormes difficultés pour se relever et se réadapter à la suite du récent bombardement de Gaza par Israël. À Jérusalem-Est et en Cisjordanie, les Palestinien.ne.s sont confronté.e.s à une confiscation accélérée de leurs terres et de leurs ressources - rendant la vie quotidienne encore plus difficile dans des conditions économiques déjà précaires.

Le 10 juin 2021, l'ISP a organisé un webinaire pour soutenir ses affiliés en Palestine. Les intervenant.e.s ont partagé leurs expériences et décrit la situation suivante :

  • Des pertes matérielles massives estimées à plus d'un demi-milliard de dollars US, y compris les locaux de certains syndicats,

  • Du personnel médical et para-médical agressé, y compris des membres des affiliés de l'ISP ; des ambulances et des dispensaires attaqués et saisis aux points de contrôle en Cisjordanie et à Jérusalem ; des médecins et des infirmières blessé.e.s et d'autres tué.e.s avec leur famille après que leur domicile ait été pris pour cible.

  • Plusieurs institutions de santé ont cessé de fonctionner car elles ont été touchées par les bombardements, notamment le laboratoire central pour les tests Covid-19 dans le bâtiment du ministère de la Santé, et bien d'autres.

  • Ce bombardement a provoqué une catastrophe humanitaire, sanitaire, psychologique et économique qui menace les Palestinien.ne.s et leur équilibre et leur sécurité, nécessitant une réponse d'urgence.

  • Avant la récente escalade de la violence, les forces d'occupation avaient entravé l'approvisionnement en matériel médical pour les tests Covid-19 par des mesures arbitraires prises par l'État israélien et l'absence de gardes palestiniens pour surveiller les passages. La population palestinienne subit toujours l’état d'urgence et de nombreuses mesures de précaution ont été imposées. D'autre part, alors que 60% de la population israélienne est entièrement vaccinée, seuls 5,5% des Palestiniens bénéficient de ce droit.

Si les bombes se sont tues pour l'instant, le cessez-le-feu ne sera que temporaire si l'on ne s'attaque pas à la cause profonde de cette dernière oppression, 54 ans d'occupation.


Conseil Exécutif de l’ISP, EB-156 - mai 2021

Appel aux dons

L'Internationale des Services Publics offrira une aide financière aux affiliés de l'ISP en Palestine pour les soutenir dans cette période difficile. L'escalade de la violence intervient à un moment où la Palestine souffre déjà d'une grave crise économique exacerbée par le blocus de Gaza. Nous invitons nos affiliés du monde entier à envoyer un don par virement bancaire à :

Account holder: Internationale des Services Publics
Account No. 298 630 310 690 0
Swift code: BCLRCHBB
IBAN CH72 0844 0298 6303 1069 0

Banque Cler SA
CP 3828
CH-1211 Genève 3
SWITZERLAND

Veuillez identifier vos virements "Solidarité Palestine".

Vos dons aideront la société palestinienne à retrouver ses capacités et à se relever après la récente escalade de la violence. Ils aideront également nos syndicats membres à se reconstruire et se mobiliser afin de poursuivre la lutte pour une société palestinienne qui protège ses travailleurs.euses et sa population et leur fournit des services publics essentiels.

Lettre type

Votre syndicat peut également aider nos affiliés et la Palestine en écrivant à votre gouvernement national pour l'encourager à défendre le droit du peuple palestinien à vivre dans la dignité, à bénéficier du droit à la justice, de l'égalité et de l'accès à des services publics de qualité et à faire pression sur le gouvernement israélien pour l'application de ces principes et de toutes les résolutions internationales y afférentes.

Une lettre type est disponible pour que vous puissiez la télécharger et l'adapter.